La relève journalistique récompensée lors de la dixième édition du Devoir de la presse étudiante

10 juin 2022

Montréal, 10 juin 2022 – Le jeudi 9 juin ont été dévoilés les lauréats 2022 du Devoir de la presse étudiante et du prix René-Lévesque. Quatre personnes ont été couronnées au cours de la cérémonie qui avait lieu dans les bureaux du Devoir en présence des partenaires du prix, Les Amis du Devoirla Fondation René-Lévesque et le cabinet de relations publiques National, ainsi que des jurés, des membres de la direction du Devoir et ses journalistes. Ces retrouvailles en personne — l’événement s’étant déroulé en ligne depuis deux ans — ont été l’occasion d’heureuses rencontres et d’échanges féconds sur les enjeux des médias et du journalisme.

Les Amis du Devoir et National ont remis une bourse de 1500 $ au collégial et une bourse de 2500 $ au niveau universitaire pour souligner l’implication de la relève journalistique dans les médias étudiants. La Fondation René-Lévesque a pour sa part remis des bourses de 1500 $ et 2500 $ à des personnes affiliées à la direction d’un média étudiant de niveau collégial et universitaire ayant fait preuve de leadership dans l’exercice de leurs fonctions. En plus de bénéficier de ces bourses, les quatre lauréats auront la chance de vivre une journée d’immersion professionnelle dans la salle de rédaction du Devoir.

Au niveau universitaire, le prix du Devoir de la presse étudiante a été remis à Fannie Arcand, journaliste au Montréal Campus de l’UQAM. Les jurés ont souligné la grande rigueur de la démarche journalistique de la jeune journaliste tout comme sa plume fine et efficace. L’article Un étudiant dénoncé finit isolé s’est notamment démarqué par « le traitement sensible et nouveau du phénomène déjà bien documenté que sont les inconduites sexuelles ». Mme Arcand a su éviter brillamment les préjugés, en multipliant les témoignages et en offrant une version nuancée et factuelle de la situation.

Au collégial, c’est Justin Escalier, rédacteur pour le journal La Pige du cégep de Jonquière, qui a remporté les honneurs. Remarqué pour ses articles Le vin a le vent dans les voiles et Nouveau foyer d’accueil pour les femmes sans-abri, l’étudiant a impressionné le jury par « sa grande polyvalence et son sens exceptionnel du récit journalistique ». Le dossier présenté par M.Escalier s’est démarqué par « la variété des sujets abordés, la diversité de ses sources d’information et l’alliage très habile d’entrevues avec des experts, de témoignages et de faits ».

Pour ce qui est de la catégorie universitaire, c’est à Philippe Bédard Gagnon, rédacteur en chef du journal Le Délit de McGill, qu’a été remis le prix René-Lévesque. Le jury a applaudi son investissement dans le développement d’une pratique journalistique étudiante inclusive et de niveau professionnel ainsi que son engagement dans la cause du droit d’expression en français dans un environnement à majorité anglophone. Les jurés ont souligné plus spécialement l’article La loi 96 est discriminatoire, mais elle n’a pas à l’être qui « aborde avec courage et nuance la question de la protection du français et la situation linguistique autochtone en s’appuyant sur une trame argumentaire rigoureusement documentée ».

Rose Côté, rédactrice en chef du journal L’Éclo du cégep de Sainte-Foy, a été couronnée du prix René-Lévesque dans la catégorie collégiale. Le jury a tenu à féliciter l’aplomb et l’éloquence dont Mme Côté a su faire preuve pour rassembler sa communauté autour de son projet. Son esprit de collaboration et son leadership se sont exprimés à travers un souci véritable du bien-être de ses collègues et une touchante reconnaissance de leur contribution.

Le jury du Devoir de la presse étudiante était formé de Marie-Andrée Chouinard, rédactrice en chef du Devoir, de Jessica Nadeau, reporter au Devoir, et d’Éric Vallières, membre du conseil d’administration des Amis du Devoir et avocat associé pour le cabinet McMillan. Quant au prix René-Lévesque, la tâche de choisir les gagnants incombait à Marie-Andrée Chouinard et à Claude Lévesque, anciennement journaliste du Devoir œuvrant désormais à la Fondation René-Lévesque.

À PROPOS

Le Devoir de la presse étudiante récompense depuis dix ans la qualité du journalisme étudiant québécois et l’implication de la relève dans les médias étudiants. Ce concours est présenté par Le Devoir et Les Amis du Devoir, en partenariat avec la firme de relations publiques National et la Fondation René-Lévesque.

Lire l'article du DevoirLe « Montréal Campus » et « La Pige » récompensés aux prix du « Devoir » de la presse étudiante

- 30 -

INFORMATION
Juliette Gaudreault-Tremblay
Coordonnatrice aux communications
Jgtremblay@ledevoir.com